Le Myanmar

Une terre magique de légendes et de secrets !

C’est en mars 2010, au cours d’un premier voyage au Myanmar que Laura et Rosario rencontrent Malay, une femme locale exceptionnelle. Guide touristique, polyglotte, professeure, elle est là où on a besoin d’elle. Elle accompagne les voyageurs en quête d’authenticité à la rencontre de son peuple, de sa culture, de ses joies et de ses difficultés. Parcourant son pays avec compassion et humanisme, elle nous relate le quotidien des enfants orphelins qu’elle croise quotidiennement sur son chemin.

A travers son regard, sa vision et sa sensibilité, elle nous communique les actions à entreprendre. Touchés par son engagement pour les autres, sa sagesse et sa dévotion, nous décidons de lui confier un projet de soutien adressé aux enfants birmans, principalement aux orphelins.

Les premiers pas au Myanmar

En mai 2010, avec l’aide de plusieurs intermédiaires, nous parvenons à lui transmettre une première donation améliorant ainsi le quotidien d’orphelins recueillis dans le temple bouddhiste de son village.

Les frais de scolarité sont pris en charge ainsi que la distribution de 50 uniformes, 10 sacs de riz, des vêtements, des denrées variées, une radio ainsi qu’une donation pour les villages du Lac Inle. Malay se déplace à pieds dans des villages isolés et offre des vêtements et du matériel scolaire, notamment dans la communauté des femmes girafes, dans le nord où elle fait aussi don d’uniformes.

Dans un orphelinat de la région, elle découvre des enfants dormant à même le sol. Elle entreprend alors la construction de lits en bois et les habille de nattes de couvertures et de coussins.

En mai 2014, notre responsable de projets se rend au Myanmar pour y rencontrer Malay, s’imprégner de l’essence pure de son pays et inspecter les divers sites. Depuis, plusieurs missions ont eu lieu afin d’établir des objectifs à long terme et mettre en œuvre les prochaines actions d’AClem sur cette terre magique de légendes et de secrets.

L’orphelinat Aloha

Souhaitant contribuer au bien-être des orphelins et leur offrir des conditions de vie acceptables et surtout l’espoir d’un avenir meilleur, la fondation AClem a soutenu dès 2014 la construction d’une maison familiale pour donner un toit et une vie de famille à 20 orphelins. Situé dans la ville de Taunggyi, 20 orphelins, principalement des filles, y grandissent entourés de leurs parents d’accueil telle une grande fratrie.

Ils suivent un parcours scolaire normal dans les écoles gouvernementales et Malay les soutient pour leur ouvrir les portes de formations universitaires ! Un bel espoir de réussite pour ces destins brisés dès leurs plus jeunes âges.

Durant ses missions AClem y apporte des habits, des jeux, du matériel scolaire et passe du temps avec ces enfants qui aiment nous montrer leurs progrès en anglais et nous faire participer à leurs chants et leurs jeux.

Depuis le 1er février 2021, le Myanmar a fait un retour à l’arrière avec le coup d’Etat des militaires. AClem continue son travail avec Malay qui poursuit l’éducation des enfants depuis l’intérieur de la Maison Aloha ; Malay achète aussi de la nourriture pour le village qui n’a plus accès aux banques ni au travail. Le Myanmar est un autre pays oublié du COVID.

L’école primaire du lac Inle

L’école primaire du lac Inle compte 150 élèves âgés de 2 à 8 ans. Elle est située dans un cadre unique ; sur l’eau comme tout le village alentours. Les enfants se rendent à l’école en péniche locale. Les parents vivent notamment de la pêche et de la culture des tomates.

Bien que l’école soit gouvernementale, la fondation AClem oeuvre à « Inle Lake Primary School » depuis 2010 et y a financé un bon nombre de projets tels que la séparation des salles de classes, la sécurité du pourtour de l’école, l’apport de matériel scolaire et sanitaire, la rénovation des toilettes et de la place de méditation, la peinture du bâtiment, la distribution de livres scolaires et de sacs de riz.

Aloha Guesthouse

Inaugurée en octobre 2015, Aloha Guesthouse est un établissement hôtelier géré par Malay. Avec ces quelques chambres très privées et authentique, Malay accueille des visiteurs du monde entier pour un séjour au lac Inle. A quelques minutes à vélo du centre de Nyaung Shwe, ce petit havre de paix contribue financièrement aux actions d’AClem au Myanmar et soutient le développement des projets pour les orphelins de Aloha.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn