Tale of Uganda

L’Ouganda est la perle de l’Afrique, disait Sir Winston Churchill !

Tout commence en 2007 lorsque Rosario, Président de la fondation AClem rencontre David Baluku, un guide touristique ougandais, universitaire engagé, grand conservateur de la faune locale et faiseur dans l’âme. Rosario et David partagent des passions communes : l’une pour les animaux et la nature et l’autre pour l’Afrique et ses peuples. Pas étonnant alors qu’ils se mettent à conceptualiser ensemble plusieurs projets susceptibles de développer ces deux aspects et de favoriser un essor communautaire plus large.

Ungawa Goats Project 

« Ungawa » (la ferme) naît de cette alliance entre Rosario et David en 2007. L’action initiale permet l’achat de 20 vaches Watusi – bovin sacré à grandes cornes au lait riche en protéines – et dont l’objectif était la vente de lait en faveur de la petite école de Little Angels. Malheureusement, les mauvaises conditions climatiques et la sécheresse de la région de Kasese ont empêché à ce projet d’aboutir tel qu’il avait été imaginé.

En 2015, nous décidons de vendre les vaches et d’acheter un important cheptel caprin en réaménageant la propriété avec la construction de deux étables et en la sécurisant par deux portails reliant les enclos construits lors de la mission 2014. Afin d’offrir un quotidien meilleur à la famille fermière responsable d’Ungava, nous rénovons également leur habitation.

Ecole de Little Angels

Dès 2011, AClem décide de soutenir un second projet en aidant la petite école primaire de Little Angels, située dans le village de Kinyamaseke, à quelques kilomètres du site d’Ungawa et accueillant plus de 120 enfants âgés de 4 à 15 ans.

La rencontre avec les enfants de Little Angels, vivant dans des conditions extrêmement précaires touche profondément toute l’équipe d’AClem. Ces enfants, curieux et souriants ainsi que leur 20 professeurs et staff, dévoués et engagés malgré une infrastructure scolaire et éducative loin des normes, nous touche sincèrement et nous décidons de les soutenir.

Ainsi depuis 2013, AClem enchaîne les missions pour transformer le destin de la petite école de Little Angels et assurer un meilleur avenir à toute la communauté du village. AClem a notamment soutenu durant plusieurs années la distribution de 250 repas par jour ainsi que le salaire de 18 professeurs et staff de l’école.

Nous avons notamment rénové et aménagé l’internat de l’école, la cuisine et les latrines afin d’améliorer les conditions d’hygiènes. Nous avons soutenu l’éducation en apportant du matériel scolaire, des livres, des jeux. Nous avons participé à l’engagement des professeurs en leur offrant du matériel, des idées créatives et des formations.

Depuis fin 2019 AClem a décidé de s’extraire du management de Little Angels afin de les laisser voler de leurs propres ailes avec tous les outils et nouvelles infrastructures mises en place.

EKO – QEHTI

Jamais deux sans trois ! Une véritable boucle manquait à ce duo de projets. En 2015, il vint alors l’extraordinaire initiative de créer un centre professionnel à Katojo, à seulement quelques minutes d’Ungawa Goats Project et de l’école de Little Angels.

Elephant Kids of Uganda (EKO) voit le jour avec une maison pour les volontaires pouvant accueillir entre 2 et 8 personnes. Son objectif est de développer des études secondaires préparant à un métier, tel le CFC suisse afin de soutenir les jeunes et créer des emplois dans la région.

En 2019 après des études approfondies du marché local, EKO devient QEHTI, Queen Elisabeth Hospitality and Tourism Institute ; une école hôtelière préparant des jeunes adultes aux métiers de l’hôtellerie. Situés dans la région des grands lacs d’Ouganda et à seulement quelques kilomètres de l’entrée du parc Queen Elisabeth, le tourisme est en plein essor et les métiers de l’hôtellerie sont demandés.

Malheureusement, le COVID freine nos projets et demande une réorientation de ceux-ci. Avec de belles infrastructures terminées : 6 salles de classes, un restaurant, 2 dortoirs pour 40 filles et 40 garçons ainsi que les facilités nécessaires, le campus est à présent terminé et attend sa prochaine ouverture.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn